Ortie, légume-feuille : un super aliment

J’avais envie de parler de ces superaliments (dont l’ortie) qui sont ici en France. 
Aujourd’hui même, le mot « superaliment » me gène. Il y’en a tellement. Je veux dire, lorsque l’on cherche bien tout est super non?
 Le plus banal des fruits peut se révéler si complexe et si riche.
 En général on défini le super-aliment par un aliment venu de loin censé avoir un apport en minéraux plus grand que la plupart des fruits et légumes ce qui le rend particulièrement intéressant. Mais la comparaison est très facile je trouve.
 Et puis chaque aliment à sa zone d’action à sa petite action extraordinaire.

Alors c’est tout naturellement, que je voulais vous parler de l’ortie.

 Une plante sauvage. Un légume feuille. Une « mauvaise herbe » que l’on trouve pas mal en France. Qui est vraiment multi-usage. 
Cette plante « nuisible » qui est pourtant si riche, trop peu utilisée et qui peut tellement nous apporter.

Présentation : l’ortie un superaliment.

  

L’ortie est une plante poussant un peu partout on en retrouve même souvent a Paris.

Du nom Latin : Urtica dioica de la famille des urticacées. Urtica venant de « urere » qui veut dire « brûler ». Les poils de la plante piquent les maladroits.

C’est une plante annuelle a la racine fibreuse. La petite ortie est néanmoins moins fibreuse que la grande. Il existe 4 variétés d’Ortie ici on s’intéressera majoritairement à la grande et la petite, l’ortie piquante.
Sa tige peut atteindre 1m, elle porte de grandes feuilles pointues et dentées. Les feuilles ainsi que les tiges sont recouvertes de poils piquants.
Le fruit est ovale comprimé et lisse .

 

Récolte : elle s’effectue qu’en été, à cause des poils piquants il est très recommandé d’utiliser des gants lors de la récolte et de le faire l’après midi (le matin elle est très urticante). Puis les faire sécher dans un endroit sec et aéré. En cuisine on n’utilise que les jeunes pousses au sommet de la plante.

Propriétés et Bienfaits :

Astringente, régulatrice des fonctions intestinales : Un excellent activateur de la digestion et du péristaltisme intestinal (pour les intestins paresseux)

C’est un antidiarrhéique efficace.
Il a une action dépurative (pousses printanières), éruptions brutales d’urticaire liée à l’alimentation : soit qu’on la mange cuite ou que l’on boit des infusions. Ainsi que les dermatoses (eczéma, psoriasis).

C’est un aliment très alcalinisant riche en minéraux, oligo-éléments et vitamines. Elle contient également des flavonoïdes(un puissant anti oxydant. Une grande quantité de Provitamine A. 

Des vitamines B1 et B2 qui permettent la production d’énergie. Le cuivre, fer et le bore participent à la formation de l’hémoglobine, au transport de l’oxygène et co facteur de plusieurs enzymes. Manganèse et  Zinc qui agissent sur la synthèse de l’insuline.

 Potassium et calcium essentiel au bon fonctionnement musculaire et nerveux.

Le Phosphore ainsi que le Magnésium qui est un anti stress qui lutte contre l’hyperémotivité, aide a la décontraction musculaire, joue un rôle dans la digestion, anti-inflammatoire et aide a l’activation des vitamines du groupe B.

c’est une des plantes les plus riches en minéraux et oligo-éléments 

Riche en chlorophylle(on en reparle plus en détail très vite) : un pigment proche de l’hémoglobine qui favorise l’équilibre de la santé, elle luttera contre l’anémie et la fatigue. Même si elle est peu absorbée, la silice présente dans l’ortie favorise la synthèse de kératine des cheveux et des ongles, la souplesse et l’élasticité des tissus.

 

En cuisine : 

On utilisera généralement la petite ortie, car plus agréable (plus tendre et vraiment moins amère) : la petite ortie est moins fibreuse (très bonne pour les potages).

L’ortie peut s’ajouter dans les salades, les soupes. On peut en réaliser des dips , en ajouter dans le humus (j’aime beaucoup le faire après cuisson), le pesto.
Elle remplace merveilleusement bien les épinards dénués d’acide oxalique. On pourra alors l’utiliser dans les quiches, les gâteaux, les smooothies.

 

 

Recette :

Suc d’ortie : faire infuser pendant 12H 250G d’ortie fraîche dans 1, 5 l d’eau bouillante. Filtrer puis ajouter au liquide le double de son poids en sucre. Consommer 200 a 300g par jour.

 

Cosmétique  l’ortie est le plus souvent utilisée dans des lotions : pour la pousse des cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *