Mieux vivre son jeûne du mois de Ramadan de manière Holistique

Une série de conseil pour passer un mois de Ramadan Holistique avec des conseils en naturopathie.

 

Le mois du Ramadan est une période assez importante pour beaucoup.
C’est un mois ou l’on jeûne, mais pas seulement, le jeûne aidant l’esprit a ce concentré et a adopté de nouvelles habitudes plus facilement. C’est le moment idéal pour adopter de nouvelles habitudes alimentaires ou en hygiène de vie qui seront bénéfiques pour atteindre un bien être même après ce mois-là.

Le jeûne est très interessant car il permet d’équilibré les humeurs, renforce le système immunitaire. Une détox digestive ce fait également pendant le jeûne ce sytème(digestif) étant au repos pendant plus de 12H.

Pratiquer le jeûne intermittent avant

Le jeûne du mois de cha’ban(c’est a dire le mois avant celui du Ramadhan :  le Ramadhan étant  un mois ), constitue une occasion parfaite pour faire un jeûne intermittent.

« En effet le jeûne intermittent est tout simplement une alternance de période où l’on jeûne et d’autres ou l’on ne jeûne pas. »

Il est donc idéal pour introduire le jeûne qui suivra. C’est vraiment un entraînement qui permettra d’accueillir le mois du Ramadhan plus sereinement et avec plus de facilité.

Je me suis permis de mettre deux ahadiths authentiques sur le sujet, ce jeûne est une sunnah:

☆ D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah, je ne t’ai pas vu jeûner dans un mois autant que tu le fais dans le mois de cha’ban! Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: «Ceci est un mois à propos duquel les gens sont négligents, il est entre rajab et ramadan, c’est un mois durant lequel les actes sont élevés vers Allah, et j’aime que mes actes soient élevés alors que je jeûne».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Tamam Al Minna p 412)
☆ D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) jeûnait au point où nous disions: « Il ne rompt plus son jeûne »; et il rompait son jeûne au point où nous disions: « Il ne jeûne plus ». Je n’ai pas vu le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) jeûner un mois complet à l’exception du ramadan et je ne l’ai pas vu jeûner un mois autant que cha’ban.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1969 et Mouslim dans son Sahih n°1156)

C’est un entraînement particulièrement important. Il permettra d’en savoir plus sur nos habitudes pendant le jeûne et surtout de connaître nos forces ainsi que nos faiblesses. Tenir un carnet de notes à ce moment-là en y inscrivant comment ce déroule la journée est très intéressant.

 

 

Manger local, de saison, bio si possible: 

Pendant cette période nous faisons face chaque année à un gaspillage alimentaire conséquent.
Une manière de moins gaspiller et mieux manger est de manger bio et local et de saison. C’est ce qui se sied le mieux à la pratique du jeune du mois de Ramadan(et bien évidemment en dehors).
Souvent, on pense à préparer à l’avance les repas pour pouvoir profiter un maximum de ce merveilleux mois.
Mais il est très important d’incorporer dans son alimentation plusieurs choses : notamment les fruits et les légumes frais.
Qui parfois est boudé au détriment de plats industrialisé, mais pourtant si simple et rapide à préparer.
Ils sont riches en eau, vitamines, minéraux et fibres ce qui est particulièrement important pour ce mois de jeûne.

Légumes riches en eau : concombre, courgettes, salades, choux, carottes.

Fruits riches en eau : pastèques, agrumes, tomates, pêches, melon.

Comment éviter le gaspillage alimentaire?

•Préparer une liste des fruits et légumes du mois : ainsi que les repas sans commettre d’excès être dans ce juste milieu, c’est l’objectif du mois du ramadan

•Faire les courses en achetant que ce dont on a besoin et pas plus.

•Manger les restes lorsqu’il y en a au lieu de préparer à nouveau des choses.

•Congeler au lieu de jeter.

•Donner à un voisin ou à la mosquée lorsqu’il y a trop de nourriture.

 

Ne pas faire trop de mélange (nourriture) :

Souvent pendant le mois de jeûne, beaucoup ont envie de goûter d’un peu de tout. Ce qui peut causer une indigestion. Une difficulté pour l’organisme de digérer la nourriture comme il le faut et de se concentrer là-dessus. Il y a alors une grande quantité d’énergie qui va être alors utilisée pour digérer ce bol alimentaire. C’est pourquoi certaines personnes pourront ressentir des coups de barre, une fatigue après s’être alimenté, une impression de ne plus avoir d’énergie.

Pratiquer la Sounnah du manger :

 

Ici j’ai voulu rassembler 3 sounnah à mettre en application pendant le mois du ramadan qui seront vraiment bénéfiques concernant l’alimentation :

•s’hydrater avant le repas cela permet une meilleure digestion :

Cela évite au bol alimentaire de se retrouver noyé dans l’eau et une mauvaise digestion de celui-ci. Car en trente minutes en moyennes l’eau se retrouve dans nos cellules. Et après une longue période de jeûne, il est préférable de s’hydrater avant toute chose.

•Manger les fruits en début de repas et non a la fin :

Beaucoup ont une mauvaise digestion des fruits en fin de repas leurs temps de digestion étant différents de celui des autres aliments du plat, cela aura pour effet la fermentation dans les intestins. Soit une mauvaise digestion. Il sera alors plus judicieux dans ce cas de commencer par les fruits puis continuer avec le plat.

•Pratiquer la règle du 1/3 :

je pense que de tout c’est bien ma règle préférée en toute circonstance : boire 1/3, manger 1/3 et laisser 1/3 de l’estomac vide pour pouvoir respirer correctement.  Cela permet d’acquérir de bonnes habitudes alimentaire, de ne pas être débordé par la quantité de nourriture qu’il y aura a digérer et d’être vraiment plus en forme.

 

Rompre le jeûne avec une datte

La datte est un fruit contenant une grande valeur énergétique.

Il est conseillé pendant le jeûne de la consommer fraîche puis si on n’en a pas sèche. La datte est un fruit très intéressant de par sa richesse en nutriments minéraux et oligo-éléments.
Elle est principalement constituée de fibres insolubles et solubles qui vont jouer un rôle important sur le système digestif notamment dans les problèmes de transit intestinal et va particulièrement prévenir de la constipation.
Elle contient des vitamines du groupe B :

La Vitamine B1,B2 et B3 qui permettent la production d’énergie et inhibe la synthèse du cholestérol et fait baisser le taux de triglycéride dans le sang(pour la B3).

La Vitamine B6 facilite l’assimilation du magnésium, elle permet une meilleure résistance à l’effort.

Du fer minéral essentiel a la formation de l’hémoglobine, au transport de l’oxygène.Elle contient aussi du Zinc qui agit sur la synthèse de l’insuline.

Elle contient une quantité de provitamine A lorsqu’elle est fraîche qui participe au fonctionnement normal de la rétine, augmente la résistance de l’organisme aux infections(système immunitaire).

Ayant un indice glycémique(IG) très élevé 103/110, il ne faut pas en abusé et elle n’est pas recommandé pour les personnes atteintes de diabètes.

Choisir les dattes :

Il existe plusieurs variétés dont la plus connue : deglet nour (doigt de lumière) Vous pourrez retrouver celles ci un peu partout (magasins bio, marchés, site internet).
Il faut être vigilant dans le choix de celles-ci car on peut très souvent les retrouver enrobé de sirop de sucre pour favoriser une bonne conservation.

Celles ci sont bio et de très bonne qualité : dattes bio Bionoor

Pratiquer une activité douce

Il peut être véritablement éprouvant pour beaucoup de pratiquer une activité physique pendant le jeûne.
Parce qu’on a plus l’accès à l’eau. Et l’effort physique induit une sudation l’ouverture des glandes sudoripares et des glandes sébacées la perte en minéraux, favorise la sudation et la perte en eau.
Le jeûne du mois de Ramadan incluant un jeûne de nourriture et d’eau.
Il est alors plus judicieux à cette période de pratiquer une activité dite douce. Tel que le stretching, le pilate, la gym douce. Cela permettra au corps de favoriser l’élimination des toxines, sachant que cette période de jeûne est une détox cela sera très bénéfique. Cela permettra également une meilleure circulation sanguine donc une meilleure répartition des nutriments et une meilleure endurance, résistance face au jeûne.

 

Évitez de boire des boissons déshydratantes:

Tel que les boissons gazeuses qui sont riches en sucres raffinées a la compositions vraiment douteuses, tisanes diurétiques ainsi que le café. Qui auront une action déshydratante.

Privilégier les boissons hydratantes :

L’eau de source(car faiblement minéralisé) type Mont Roucous ,Mont Calm. Une eau faiblement minéralisé qui assurera une bonne hydratation et favorisera une bonne élimination des toxines.

Les jus de légumes : qui sont riches en vitamines minéraux et oligo éléments.

L’eau de coco : que l’on nomme le  « Plasma sanguin » car elle a une composition qui se rapproche le plus du plasma sanguin(isotonique).
Elle est très hydratante et riche en nutriments et minéraux, reminéralisante elle est l’une des boissons préférées des sportifs!

l’eau de quinton : qui a également une composition se rapprochant du plasma sanguin très riche en oligo-éléments et minéraux.

Le baobab : dont je parle dans cet article.

 

Conseils personnalisés :

Nous sommes tous différents et nous avons tous une manière différente d’appréhender ce mois de jeûne. Selon les problèmes rencontrés, un accompagnement peut être nécessaire pour optimiser le jeûne ou pour juste pouvoir jeûner.

Se recharger avec une sieste :

le sommeil est très important autant pour la santé physique que psychique. Il permet au corps de se régénérer et de se recharger.
Pendant cette période de jeûne notamment cette année le temps de sommeil sera divisé par 2 ou 3 pour certains. Il est nécessaire de pouvoir effectuer une sieste pour compenser. Elle vous permettra d’être mieux concentré et vraiment plus productif et éveillé.

La sieste se situe entre 15 à 30 minutes en terme de duré. Elle ne doit pas dépasser 30 minutes. Cela permettra de récupérer sans aller jusqu’au sommeil profond.

Mieux vaut la pratiquer entre 13h et 16h. Sinon elle a aura une répercussion sur le sommeil nocturne.

 

J’espère que cette série de conseils vous accompagnera tout le long du mois de Ramadan.

N’hésitez pas à les partager.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *